Le morceau du mois

Ella FITZGERALD & Louis ARMSTRONG / Autumn in New York

Disques

Fred HERSCH / Solo

Les amateurs de Jazz savent depuis bien longtemps que Fred Hersch est l'un des tous meilleurs pianistes contemporains. Ce "Solo" enregistré en Live, au "Windham Chamber Music Festival" en août 2014 en est une nouvelle preuve éclatante. Fred Hersch possède le don rare de s'approprier, de transfigurer et de magnifier les oeuvres qu'il interprète. On peut citer en particulier ici "In Walked Bud" de Thelonious Monk, le medley "Olha Maria / O Grande Amor" de Tom Jobim, "Caravan" de Duke Ellington. Et puis, il y a surtout "Both Sides Now" de Joni Mitchell, un morceau pour lequel j'ai une affection particulière et dont il nous livre une version absolument bouleversante.

Pas de dates de concerts prévues pour l'instant dans l'hexagone mais Fred Hersch se produit souvent en France, alors consultez régulièrement les "Upcoming Performances" sur son site web afin de ne pas le rater.

http://www.fredhersch.com/

Enfin, la sortie de ce disque est l'occasion de lui souhaiter un "Happy Birthday" puisqu'il a eu 60 ans, le 25 octobre dernier.


Fred Hersch - Paris - Sunside - 03/11/2011

"I've looked at life from both sides now, From up and down and still somehow
It's life's illusion I recall, I really don't know life at all"

Un disque à découvrir ou redécouvrir

Chet BAKER / Sings

 

"Sings" est l'album de la consécration pour le jeune trompettiste et chanteur, Chet Baker. Il a tout juste 25 ans lorsqu'il entre en studio avec le groupe du pianiste Russ Freeman avec lequel il grave 14 plages inoubliables dont le légendaire "My Funny Valentine". En fait, le disque a été enregistré en deux sessions. La première, le 15 février 1954 dans les studios Capitol d'Hollywood, la seconde du 23 au 30 juillet 1956 au Forum Theatre de Los Angeles. Chet a alors tout pour séduire un large public, bien au-delà des habituels amateurs de Jazz. Un look à la James Dean, un peu androgyne, une voix suave, un jeu de trompette clair, à la fois tendre et mélodieux et de fait, il devient l'icône du Cool Jazz de la West Coast.

S'ensuivront une carrière et une vie tourmentées, jusqu'à la chute fatale, le 13 mai 1988.

  

Ce n'est pas du Jazz, mais ...

Joanna NEWSOM / Divers

 

 

4e album pour la jeune harpiste, pianiste et chanteuse Joanna Newsom. Jusque là, j'avais eu du mal à entrer dans son univers même si des morceaux comme "On A Good Day" avaient accroché mon oreille. mais ce "Divers" m'a vraiment séduit. Un univers sophistiqué, une voix juvénile qui rappelle un peu celle de Kate Bush, mais surtout des compositions superbes, formidablement arrangées, voilà le secret de cet enregistrement véritablement envoutant.
Un disque qui se mérite.

Seattle - 20 juillet 2010

Un morceau, une histoire

Benny GOLSON / I Remember Clifford

Le 25 juin 1956, Clifford Brown joue à Philadelphie. Dans la nuit suivante, il prend la route pour se rendre à Chicago. Il est accompagné par le pianiste Richie Powell (le frère de Bud) et sa femme Nancy. Sous une pluie battante, sur la Pennsylvania Turnpike, Nancy Powell perd le contrôle du véhicule et les trois occupants sont tués sur le coup. En raison de ce décès prématuré à 25 ans, il nous reste finalement assez peu d'enregistrements de Clifford Brown. Sa maîtrise de l'instrument, son lyrisme et son sens de l'improvisation laissent toutefois penser qu'il serait sûrement devenu l'un des plus grands trompettistes du Jazz moderne. C'était également un compositeur. On lui doit en particulier le standard "Joy Spring".
"I Remember Clifford" a été composé, en 1957, par le saxophoniste Benny Golson un an après la mort de son ami Clifford Brown. On qualifie ce morceau de Jazz "Threnody" (mélopée) tant il est triste et lancinant. Plus tard, John Hendricks lui adjoindra des paroles dont voici un extrait :

I only know him now
Je ne le connais que maintenant

And I believe that I always will
Et je crois que c'est pour toujours

You've got to believe
Vous devez me croire

I remember Clifford still, yes I hear him still
Je me souviens encore de Cliffort, oui je l'entends encore

I know he'll never be forgotten
Je sais qu'il ne sera jamais oublié

He was a king uncrowned
C'était un roi sans couronne

Beaucoup de trompettistes contemporains de "Brownie" ont repris le morceau. Donald Byrd qui l'a enregistré le premier sur l'album "Jazz Lab", mais aussi Lee Morgan, Dizzy Gillespie, Art Farmer, Chet Baker et Miles Davis ... Parmi les nombreuses autres versions, on peut noter celle de Manhattan Tranfer sur l'album "Vocalese".

Bad news, good news ?

Joni Mitchell, l'icone de la musique Folk Nord-Américaine, âgée de 71 ans, a été victime d'une rupture d'anévrisme en mars dernier. Depuis, des informations contradictoires circulent sur son état de santé. Son ami, le chanteur David Crosby, indique qu'elle ne peut plus parler alors que l'attachée de presse de l'artiste déclare qu'elle a retrouvé l'usage de la parole et que la rééducation intensive qu'elle poursuit devrait lui permettre de remarcher. Tout ce que l'on peut lui souhaiter, c'est que le "Circle Game" ne s'arrête pas encore de tourner.
N'oublions pas Joni Mitchell et le Jazz, c'est une véritable histoire d'amour comme le prouve l'album "
Mingus" (1979) sur lequel on retrouve aux côtés de la chanteuse, Jaco Pastorius (Bass), Herbie Hancock (Piano), Wayne Shorter (Sax) ...

La musique et les mots

On aime avant tout le Jazz pour la musique, c'est bien évident. Pourtant, les textes des chansons ont aussi leur importance. Certaines phrases nous sont même devenues familières, soit qu'elles nous touchent intimement, soit qu'elles nous fassent réver, soit enfin qu'elles nous séduisent par la simple magie de la musique des mots.

En voici quelques-unes que j'aime particulièrement :

Bob Thiele & George Weiss - What A Wonderful World
"I See Friends Shaking Hands, Saying How Do You Do, But They're Really Saying I Love You"

Cole Porter - Love For Sale
"Who's Prepared To Pay The Price For A Trip To Paradise"

Lorenz Hart - My Funny Valentine
"Stay Valentine Stay. Each Day Is Valentines Day"

Heb Magidson - Gone With The Wind
"Yesterday's Kisses Are Still On My Lips"

Oscar Hammerstein II - It Might As Well Be Spring
"I Am Busy As A Spider Spinnig daydreams"

Bernice Petkere - Close Your Eyes
"Close Your Eyes, Let's Pretend That We're Both Counting Sheep, Close Your Eyes, This Is Divine".

Dans d'autres genres musicaux, on peut également être fascinés par les mots !

Leonard Cohen - Chelsea Hotel #2
"You Told Me Again You Preferred Handsome Men, But For Me You Would Make An Exception".

Robert Charlebois - Ordinaire
"Je voudrais faire le tour de la terre. Avant de mourir et qu'on m'enterre, voir de quoi le reste du monde à l'air".

Kris Kristofferson - Me And Bobby McGee
"Freedom Is Just Another Word For Nothing Left To Loose".

Anniversaire

Joséphine BAKER (03/06/1906 / 12/04/1975)


Kees Van Dongen - Joséphine Baker (1925)

Freda Joséphine McDonald, dite Joséphine Baker, est décédée il y a tout juste quarante ans. D'elle, on ne connait généralement que la jeune artiste qui fit scandale en se produisant, simplement vétue d'une ceinture de bananes, sur les scènes des Music Hall. Il y a pourtant une autre Joséphine. D'ailleurs, la revue nègre ne se résume pas à cette vision caricaturale puisque Joséphine a été une source d'inspiration pour les peintres (Pablo Picasso, Kees Van Dongen), les écrivains (Blaise Cendrars, Paul Morand) et les musiciens (Darius Milhaud, Erik Satie). En 1940, elle s'engage dans les services secrets de la France libre et s'acquitte de missions importantes. En 1944, elle débarque à Marseille avec les forces féminines de l'armée de l'air. Pour son action dans la résistance, elle reçoit la médaille de la résistance, la croix de guerre et la légion d'honneur.

En 1947, elle épouse le chef d'orchestre Jo Bouillon avec qui elle achète le château des Milandes, près de Sarlat en Dordogne. Ne pouvant avoir d'enfant, elle en adopte douze, de toutes origines, sa "tribu arc en ciel".

http://www.milandes.com/

Infatigable militante contre le racisme et la ségrégation, elle participe en 1963, à Washington, à la marche des droits civiques aux côtés de Martin Luther King. Elle est d'ailleurs la seule femme à s'exprimer à la tribune où le pasteur prononce son célèbre discours "I Have A Dream".

Et le Jazz me direz-vous, certes Joséphine n'en a jamais vraiment chanté, en revanche, elle a contribué à le faire connaître et aimer en France.

Ce n'est pas du Jazz, mais ...

Ludwig VAN BEETHOVEN / Cantate n° 112 "Mer calme et heureux voyage"

"Mer calme et heureux voyage" (Meeresstille und glückliche Fahrt), opus 112, est une cantate composée en 1815 par Ludwig Van Beethoven sur deux poèmes de Goethe. Elle fut créee le jour de Noel 1815, à Vienne. Beethoven admirait le poète et lui écrivit "Ces deux poèmes m'ont paru, en raison de leurs atmosphères contrastées, tout à fait convenir à l'expression de ce contraste en musique. Il me serait agréable de savoir si j'ai bien ajusté mon harmonie à la vôtre". Malheureusement, Goethe ne lui répondit jamais. Reste une oeuvre magnifique.

Une photo, une histoire


Nouvelle Zélande - Forêt de Waikatere près d'Auckland - 21 janvier 2013

La fougère argentée (Silver Fern) est avec le Kiwi (l'oiseau et non le fruit), le symbole de la Nouvelle Zélande. Cette fougère arborescente est également l'emblème de l'équipe nationale de Rugby, les "All Blacks". La première apparition d'une fougère sur les maillots des Blacks date de 1884. On la retrouve également dans de nombreuses légendes Maori, en particulier celle de Rahi. Sa femme Ti Ara est enlevée et sans se faire voir de ses ravisseurs, elle replie tout le long du chemin sur lequel on l'emporte, les feuilles des fougères, faisant apparaitre le dessous argenté des feuilles. Elle trace ainsi une piste permettant à Rahi de la retrouver saine et sauve. Une sorte de petit poucet local en quelque sorte !

Ce Blog amateur est sans but lucratif. Certaines photos et certains logos sont sous copyright. Les personnes ou les sociétés disposant des droits sur ces images, qui souhaiteraient les voir retirer, sont invitées à me contacter. Les extraits musicaux et les liens vidéos ne figurent sur le Blog qu'à titre d'illustration. Ils ne constituent en aucun cas, une quelconque incitation au téléchargement illégal.

"Le Blog de Jazznicknames" is an amateur Blog with no lucrative reasons for being. Some pictures and logos are protected by copyright laws.  If you have the rights to these pictures and / or logos and wish to have them removed from this website, please contact me by E mail.
The musical and video excerpts on this site are only used to quote and illustrade. They have not been included in any way to entice illegal downloading.

eddiemichelbernard@gmail.com

Joseph Mallord William Turner - Quillebeuf At The Mouth Of Seine - Lisbonne - Musée Calouste Gulbenkian - 02 01 2009

Joseph Mallord William Turner - Quillebeuf At The Mouth Of Seine - Lisbonne - Musée Calouste Gulbenkian - 02 01 2009

Retour à l'accueil