Le morceau du mois

Ella FITZGERALD / April In Paris

Journée Internationale du Jazz 2015

Lors de son assemblée générale de novembre 2011, l'UNESCO a décidé d'instaurer, chaque année le 30 avril, une "Journée Internationale du Jazz". C'est une manifestation mondiale mais une ville hôte est choisie pour organiser des festivités plus particulières autour du Jazz. L'an dernier, c'était Osaka au Japon. Cette année, pour la 4e édition, ce sera Paris, en partenariat avec le "Thelonious Monk Institute Of Jazz". On y trouvera des tables rondes, des ateliers d'improvisation, des programmes éducatifs et de nombreux concerts, en particulier au siège de l'UNESCO où sont annoncés Dee Dee Bridgewater, Herbie Hancock, Al Jarreau, Ibrahim Maalouf, Ravi Coltrane, Wayne Shorter, Marcus Miller et Dianne Reeves. Ce concert sera retransmis en direct via les sites Web de l'Unesco, du département d'état Américain, du Thelonious Monk Institute Of Jazz et sur Mezzo.

"L'histoire du Jazz raconte le pouvoir de la musique à rassembler des artistes de cultures et d'horizons différents, comme levier d'intégration et de respect mutuel. C'est à travers le Jazz que des millions de gens ont chanté et chantent encore aujourd'hui leur envie de liberté, de tolérance et de dignité humaine".

Irina Bokova - Directrice générale de l'Unesco

Disques

Kenny BARRON & Dave HOLLAND / The Art Of Conversation

Depuis 2012, ces deux géants du Jazz se produisent ensemble sur scène. De cette association est né cet album, sorti sur le "nouveau" label Impulse. A 72 ans, Kenny Barron reste un pianiste admirable de toucher et de sensibilté. Quant à Dave Holland (69 ans), il est toujours ce magicien de la contrebasse qui fit des débuts fracassants quand il remplaça Ron Carter, aux côtés de Miles Davis, dans les années soixante. Des dix titres de l'album se dégage une parfaite maîtrise, fruit de tant d'années d'expérience et une complicité évidente. On est véritablement enchantés par la qualité musicale du duo, que ce soit sur les compositions ou sur les reprises, avec une mention particulière pour "In Walked Bud" de Thelonious Monk.

Et puis, comment parler de Kenny Barron sans évoquer Stan Getz dont il fut le compagnon de route pendant les dernières années de sa vie. Fruit ultime de cette collaboration et véritable joyau, l'album "People Time" enregistré en duo (tiens, tiens !) en mars 1991 au Café Montmartre, à Copenhague. Stan Getz était déja très affaibli par le cancer qui le rongeait mais il avait encore la force de se sublimer pour jouer comme, peut-être, il ne l'avait jamais fait. Stan Getz est décédé trois mois plus tard en nous laissant ce disque testament qui tend à la perfection. Les "Complete Recordings" de "People Time", soit sept CD sortis en coffret en 2009, font partie de ces disques que tout amateur de Jazz se doit de connaître (voir aussi les "News 2010"). 

 

"Cette musique est vraie, honnête, pure et belle, margré la douleur qui l'habite ou gràce à elle".

Kenny Barron

John PIZZARELLI / Salutes Johnny Mercer

 

 

Ne cherchez pas le nouvel album de John Pizzarelli chez votre disquaire. Il est uniquement disponible en MP3, en écoute ou en téléchargement, sur les principales plates-formes (I Tunes, Amazon, Spotify, Deezer ...). Ce "Johnny Mercer Songbook" a été enregistré en Live au Birdland, qui est un peu la seconde maison du guitariste qui s'y produit très régulièrement. Une fois de plus, c'est du Pizzarelli comme on l'aime, excellent guitariste et vrai crooner.

 

Un morceau, une histoire

Neal HEFTI / Lil' Darlin'

 

"Lil Darlin" a été composé par Neal Hefti pour le Count Basie Orchestra. Le titre figure sur l'album "The Atomic Mr Basie(1958). Neal Hefti a débuté sa carrière comme trompettiste dans le "First Herd" de Woody Herman. Il a été ensuite une figure majeure de la scène Jazz grâce à ses talents de compositeur et d'arrangeur.

Le morceau a fait l'objet d'une adaptation Française pour Henri Salvador, sous le titre "Count Basie", par un certain Franck Daniel. En réalité, les auteurs du texte, qui se cachaient sous ce pseudonyme, n'étaient autres que Franck Ténot et Daniel Filipacchi.

Un autre morceau de Neal Hefti est devenu un standard. Il s'agit de "Girl Talk", composé en 1965 pour le film "Harlow" et repris en Français par Claude Nougaro sous le titre "Dansez sur moi".

Le morceau fut par ailleurs l'indicatif de "Quoi qu'il en soit", l'émission quotidienne de Pierre Bouteiller, sur France Inter dans les années 90 mais aussi de "Si Bemol et fadaises", l'émission hebdomadaire qu'il anime actuellement sur TSF Jazz. A noter aussi la jolie version de l'excellent Ben Sidran sur l'album "Have You Met Barcelona ?" (1987) avec un superbe chorus de Johnny Griffin au Tenor. Malheureusement, je crains que ce disque ne soit devenu introuvable.

Anniversaire

Billie HOLIDAY (07/04/1915 - 17/07/1959)

Ce 7 avril, nous célébrons le 100e anniversaire de la naissance de Billie Holiday. Pendant longtemps, j'ai eu du mal à entrer dans son univers musical, sans vraiment comprendre pourquoi. Avec le recul, je pense que je n'avais la maturité nécessaire pour intégrer la dimension tragique de l'oeuvre de Billie.

Aujourd'hui, son talent immense est devenu une évidence pour moi. Ce qui me semble le plus remarquable chez elle, c'est la profondeur de son chant qui rend l'âme triste mais l'apaise aussi.

"Strange Fruit" est pour moi la chanson la plus emblématique du répertoire de Billie. Elle a été écrite en 1937, par Abel Meeropol, un jeune enseignant du Bronx qui avait été très choqué par la publication des photos du lynchage de deux jeunes noirs, à Marion dans l'Indiana. Le texte est un réquisitoire contre la ségrégation raciale et les "Fruits étranges" dont il parle sont les corps de tous ces noirs, pendus aux branches des arbres. Selon le Tuskegee Institute Of Alabama, près de 4 000 personnes ont été lynchées entre 1889 et 1940.

"Southern Trees Bear Strange Fruit

Les arbres du sud portent des fruits étranges

Blood On The Leaves And Blood At The Root

Du sang sur les feuilles et du sang à la racine

Black Bodies Swinging In The Southern Breeze

Des corps noirs se balançant dans la brise du sud

Strange Fruit Hanging From The Poplar Trees

Des fruits étranges suspendus aux peupliers"   

Billie Holiday a enregitré la chanson pour la première fois le 20 avril 1939, pour le petit label indépendant Commodore, Columbia Records avec qui elle était sous contrat ayant refusé de produire l'enregistrement. Billie a écrit "Cette chanson permettait de faire le tri entre les gens bien et les crétins".

Difficile de passer derrière Billie dont l'interprétation est unique. On peut toutefois citer les versions de Nina Simone sur l'album "Pastel Blues" (1965) et de Colette Magny, grande dame de la chanson Française, sur l'album "Chansons pour Titine" (1983).

Pour décourvir Billie, il faut l'écouter bien sûr, mais lire aussi. Parmi les nombreux ouvrages qui ont été publiés, je vous suggère "Lady Day" d'Alain Gerber (2005) ainsi que le chapitre que lui consacre Françoise Sagan dans "Avec mon meilleur souvenir" (voir la Newsletter de mars 2014). Quant à son autobiographie "Lady Sings The Blues", cosignée par William Dufty, son authenticité reste très controversée. Un film en a été tiré, réalisé en 1972 par Sidney Furie, avec Diana Ross dans le rôle titre.

A noter enfin que Lou Reed lui a rendu hommage sur l'album "Berlin" (1973) avec la chanson justement intitulée "Lady Day".

Le 12 décembre prochain, nous célébrerons le centième anniversaire de la naissance d'un autre géant du Jazz, Frank Sinatra, mais nous en reparlerons d'ici là.

 

Bad News

Orrin KEEPNEWS (02/03/1923 - 01/03/2015)

Le producteur Orrin Keepnews est décédé le 1er mars à la veille de ses 92 ans. Que ce soit sur Riverside Records, le label qu'il avait fondé en 1953 ou ensuite sur Milestone Records et Fantasy Records, il aura produit nombre de disques qui ont marqué l'histoire du Jazz moderne.

En voici quelques-uns :

- Thelonious Monk / Brillant Corners (Riverside - 1957)

- Kenny Dorham / Jazz Contrasts (Riverside - 1957)

- Chet Baker / Chet (Riverside 1959)

- Bill Evans / Portrait In Jazz (Riverside - 1959)

- Nat Adderley / Work Song (Riverside - 1960)

- Bill Evans / Waltz For Debby (Riverside - 1961)

- Wes Montgomery / Full House (Riverside - 1962)

- Sonny Rollins / The Cutting Edge (Milestone - 1974)

Orrin Keepnews & Sonny Rollins

Ce n'est pas du Jazz, mais...

Le mois dernier, je vous avais présenté les six premiers albums de ce qui pourrait constituer un début d'audiothèque Pop. Voici donc les six autres.

       

- The Who / Who's Next (1971) : L'un des groupes majeurs du Rock Anglais, pionnier de l'Opéra-Rock et de l'utilisation des synthétiseurs.

Titre phare "Won't Get Fooled Again"

- Crosby, Stills, Nash & Young / Four Way Street (1971) : Un live qui regroupe des enregistrements réalisés en 1970 au cours d'une tournée Américaine. Une musique résolument nouvelle, magnifiée par l'harmonie des voix.

Titre phare "Suite - Judy Blue Eyes"

        

- Lou Reed / Transformer (1972) :  Lou Reed était le poète des bas-fonds, des paumés, du monde interlope de la nuit, du "Wild Side". Fascinant !

Titre phare "Walk On The Wild Side"

- Yes / Close To The Edge (1972) : Un Rock symphonique éblouissant, par l'une des figures de proue du style progressif.

Titre phare "Close To The Edge"

                               

       

- Magma / Mekanik Destruktiw Kommandoh (1973) : Un savant mélange de Rock, de Jazz et de voix pour une musique unique, puissante et inclassable, concoctée par le génie de Christian Vander.

Titre phare : Tout l'album !

- Patti Smith Group / Easter (1978) : Femme multiple, Patti Smith est à la fois musicienne, poète, peintre et photographe. "Easter", co écrit avec Bruce Springsteen est un petit bijou qui annoncait le mouvement Punk.

Titre phare "Because The Night"

 

Une photo, une histoire

Patagonie - Canal de Beagle - Le glacier "Italia" - 30 novembre 2008

Situé à l'extrémité sud de la Patagonie Chilienne, le canal de Beagle relie l'océan pacifique à l'océan atlantique. Il doit son nom au navire Britannique, le HSM Beagle, qui prit part à deux missions sur les côtes méridionnales de l'Amérique du Sud, au début du XIXe siècle. Il mesure 240 km et sa navigation y est particulièrement compliquée en raison des innombrables bras qui se terminent en culs-de-sac. On peut y admirer de nombreux glaciers, "le Romanche", "l'Allemagne", "le France", "le Hollande", et surtout, "l'Italia", le plus impressionnant puisque c'est le seul qui se jette encore dans la mer. Le réchauffement climatique a eu partiellement raison des autres.

Ce Blog amateur est sans but lucratif. Certaines photos et certains logos sont sous copyright. Les personnes ou les sociétés disposant des droits sur ces images, qui souhaiteraient les voir retirer, sont invitées à me contacter. Les extraits musicaux et les liens vidéos ne figurent sur le Blog qu'à titre d'illustration. Ils ne constituent en aucun cas, une quelconque incitation au téléchargement illégal.

"Le Blog de Jazznicknames" is an amateur Blog with no lucrative reasons for being. Some pictures and logos are protected by copyright laws.  If you have the rights to these pictures and / or logos and wish to have them removed from this website, please contact me by E mail.
The musical and video excerpts on this site are only used to quote and illustrade. They have not been included in any way to entice illegal downloading.

eddiemichelbernard@gmail.com

Lionel Tison - Lac du Wisconsin - Acrylique 70 X 70 - Août 2010

Lionel Tison - Lac du Wisconsin - Acrylique 70 X 70 - Août 2010

Retour à l'accueil