Je dédie cette Newsletter à François qui nous a quitté brutalement le 13 mai
dernier. François était un ami fidèle, un mélomane averti, ouvert à toutes les
musiques et grand amateur de Jazz.

"Jazz is not just Music. It's a way of Life, It's a way of Being, A way of Thinking". Nina Simone

Le morceau du mois

Melody GARDOT / My One And Only Thrill

Disques

Isfar SARABSKI / Planet


Belle découverte que ce jeune pianiste originaire d'Azerbaïdjan.
Il s'est formé à l'académie de musique Hadjibeiov de Bakou puis s'est perfectionné au prestigieux Berklee College Of Music de Boston. En 2009, alors qu'il n'a que 19 ans, il a remporté le premier prix des "
Montreux Jazz Compétitions" grâce à son interprétation exceptionnelle de compositions de Bill Evans. A cette occasion, il a rencontré Quincy Jones qui, depuis, ne tarit pas d'éloges sur lui. Ce premier album est le fruit de sa culture classique, de sa curiosité pour les musiques traditionnelles et de son amour du Jazz.
Au programme, neuf compositions originales et une époustouflante version du Lac des Cygnes de Tchaïkovski. Il est accompagné par Alan Hampton (Basse) et Mark Giuliana (Batterie) ainsi que par des musiciens de son pays sur quelques titres. Feu de paille ou éclosion d'un grand artiste, l'avenir nous le dira mais en attendant, savourons ce bel album.

"Je suis fasciné par les grands vinyles noirs. Je me souviens précisément de ce que j'ai ressenti la première fois que j'ai entendu les disques de Dizzy Gillespie ou les enregistrements des œuvres de Bach et de Chopin.
A la première écoute, j'ai senti qu'il fallait que j'aille plus loin
". Isfar Sarabski

http://www.isfarsarabski.com/

       

​​Disques

Ray LEMA & Laurent DE WILDE / Wheels


Avec ce 2e album, Ray Lema & Laurent De Wilde poursuivent leur fructueuse collaboration, entamée en 2016 avec "Riddles".
Leur évidente complicité s'est forgée au fil de quatre années de concerts qui ont été l'occasion d'un enrichissement mutuel pour ces deux pianistes aux parcours très différents. D'un côté, Laurent De Wilde, Jazzman dont la réputation n'est plus à faire, spécialiste de Thelonious Monk et musicien ouvert à la musique électronique. De l'autre, Ray Lema, le pianiste Congolais qui se promène entre le classique, les musiques traditionnelles et le Jazz.
Ce "Wheels" est en quelque sorte la synthèse de tout ce vécu et les deux artistes nous proposent un véritable tour du monde sonore. Le morceau titre nous entraine au Congo, "Abyssinight" en Ethiopie, "Saka Salsa" à Cuba et le délicieux "Poulet Bicyclette" en Caroline du Nord ... Ne passez pas à côté de cet album foisonnant que nous proposent ces deux virtuoses.

Vous pouvez retrouver Laurent De Wilde sur Radio Classique où il anime de 19 h 00 à 20 h 00, du lundi au vendredi "On The Wilde Side", une balade quotidienne au pays du Jazz.

http://raylema.com/              https://www.laurentdewilde.com/

       

Disques - Les sorties en bref



Dans la production récente, voici quelques albums qui méritent le détour.

Sophia Domancich / Le Grand Jour

A l'inverse d'Isfar Sarabski, la pianiste Sophia Domancich a derrière elle une longue et riche carrière. De formation classique, elle découvre le Jazz à la fin des années 70 auprès de Steve Lacy et de Laurent Cugny puis elle multiplie les collaborations avec de nombreux musiciens. En parallèle, elle publie ses propres albums. En 1997, elle intègre l'Orchestre National de Jazz alors dirigé par Didier Levallet. En 1999, Elle obtient une véritable consécration en étant la première femme à recevoir le prix Django Reinhardt de l'Académie du Jazz. "Le Grand Jour" est son troisième album solo.
Il s'ouvre sur une version pleine de sensibilité et de délicatesse du "Django" de John Lewis et se poursuit en beauté avec 11 compositions originales.

Gaël Horellou Organ Power Quintet / Organ Power !

 

Musicien éclectique, Gaël Horellou navigue depuis de nombreuses années entre le Jazz, la musique électro et même le "Maloya", la musique traditionnelle Réunionnaise. On l'a vu aux côtés de Luigi Trussardi, Laurent De Wilde, Ari Hoenig et bien d'autres.
Avec ce nouvel album, il revient à ses premières amours, le Jazz. Son trio avec Fred Nardin (orgue) et Antoine Paganotti (batterie) s'est adjoint deux pointures, Simon Girard (trombone) et Pierre Drevet (trompette). Gaêl Horellou a signé et arrangé les 9 titres et nous propose 
un Jazz jouissif et swinguant à souhaits.

http://www.gaelhorellou.com/

              

Robin & The Woods / Moonfall

Le groupe "Robin & The Woods" est né en 2015 de la rencontre de deux musiciens Bordelais,
le guitariste Robin Jolivet et le saxophoniste Jérôme Masco.
 Leur musique, un Jazz Rock influencé par King Crimson, Pink Floyd, Pat Metheny ou encore Esbjörn Svensson. En 2017, le duo a été rejoint par Alexandre Aguilera (flûte), Alexis Cadeillan (basse) & Nicolas Girardi (batterie) pour former un quintet.
"Moonfall" est leur premier album. Il ravira les amateurs de Jazz tout comme ceux du Rock
progressif des années 70.

"Les compositions originales, souvent écrites en plusieurs mouvements, créent un univers onirique pétri de mélodies saturées qui croisent parfois le chemin du hard bop et dessinent des envolées lyriques éclatantes".

http://robinandthewoods.com/

              

Un morceau, une histoire

Johnny Richards & Carolyn Leigh / Young At Heart


Cette balade romantique a été composée en 1953 par Johnny Richards (paroles de Carolyn Leigh). Johnny Richards est par ailleurs connu pour avoir arrangé "Kenton's West Side Story", un magnifique album avec notamment Conte Candoli à la trompette.

Frank Sinatra a été le premier interprète de "Young At Heart" et le disque s'est vendu à des millions d'exemplaires en 1954. Le succès a été tel que le film que Sinatra était en train de tourner avec Doris Day (Un amour pas comme les autres) a été rebaptisé "Young At Heart".

Devenue un Standard, la chanson a fait l'objet de multiples reprises.
Je vous en propose quelques unes que j'aime particulièrement :

Brad Mehldau "The Heart Of The Trio Vol; 3" (1998),  Tom Waits "Orphans Brawlers, Bawlers & Bastards" (2006), Cyrille Aimée "It's A Good Day" (2013), Willie Nelson "My Way" (2018)

              

              

Tradition et actualité du Jazz -  La chronique de Philippe VINCENT

Une fois de plus l’actualité discographique nous rappelle ce mois-ci combien le jazz est à la fois une musique patrimoniale et un art qui se réinvente constamment. De l’héritage des grands arrangeurs pour big bands des années 60 aux esthétiques d’aujourd’hui, voici donc un quintette de nouveautés qui représente une partie de la palette du jazz de ce début de siècle.


Après un excellent disque en octet paru il y a quelque temps, le trompettiste Fabien Mary continue à déployer ses talents d’arrangeur et de compositeur en passant à l’échelle du big band. Pour ce “Too Short” (Jazz & People / PIAS), il a donc fait appel à une formation qu’il connait bien (il en est membre depuis une vingtaine d’années), The Vintage Orchestra que dirige le saxophoniste Dominique Mandin. Le résultat est impressionnant par la puissance, la dynamique et le sens des nuances mis en évidence ici avec un souci constant du swing assurant un côté très chaleureux au projet. En outre, à l’instar des grands chefs d’orchestre historiques, Fabien Mary a pris soin de laisser de la place à chaque soliste pour s’exprimer, chacun sortant de son rôle de musicien de pupitre pour  donner libre cours à son inspiration d’improvisateur. Unité et cohésion de l’ensemble, habileté de l’écriture, talents des individualités, tout est réuni ici pour presque une heure d’écoute enthousiasmante.

https://www.fabienmary.com/

Si la démarche du barcelonais (devenu parisien) Esaie Cid s’ancre elle aussi dans la tradition d’une musique dont la richesse du répertoire est l’une des grandes forces, elle est d’une toute autre nature. D’abord parce que dans ce “Kay Swift Songbook Vol.2” (Fresh Sound / Socadisc) le saxophoniste n’est pas compositeur des thèmes, ensuite parce que la formation qu’il a choisie pour rendre un hommage appuyé à cette amie talentueuse de George Gershwin est un quintet où l’opposition (et la complémentarité) trombone / guitare offre des couleurs originales. Mais l’élégance des arrangements de l’altiste espagnol se marie à merveille avec la fraîcheur des compositions de l’américaine, comme on avait pu le découvrir dans le premier volume de cet hommage paru il y a deux ans. On se régale avec cette musique qui nous rappelle la West Coast des grandes années.

https://www.esaiecid.com/

              

Seulement six mois après la sortie de son album précédent, revoilà le contrebassiste italien Mauro Gargano avec un nouvel opus, “Feed” (Diggin Music / Absilone-Socadisc). Le covid 19 est passé par là et on sait que la sédentarité obligée des musiciens a souvent nourri leur créativité. Ce nouvel album n’a pas le côté aérien du précédent (même s’il propose une autre version de la chanson Pasolini) et présente un trio piano-basse-batterie où l’énergie que peut insuffler la batterie de Christophe Marguet côtoie avec bonheur le piano aux accents scandinaves d’Alessandro Sgobbio. Pas de références historiques ici mais une conception bien actuelle du trio que Gargano fait sienne avec la complicité de deux orfèvres.

https://www.maurogargano.net/

              

On retrouve Christophe Marguet dans un quartet qu’il a fondé il y a quelques années avec le saxophoniste Sébastien Texier et leur nouvel album, “We Celebrate Freedom Fighters !” (Cristal Records / Believe) mérite un détour attentif. Avec cette formation où l’association de la guitare de Manu Codjia et du tuba de François Thuillier contribue fortement à un son très original, les deux compères se proposent de rendre hommage à “ceux qui se sont distingués pour leur engagement et leur lutte pour la liberté”. Au-delà de l’hommage, les deux co-leaders et leurs deux complices (tous de la même génération et excellents solistes) nous proposent une musique aux mélodies bien construites et souvent aux rythmiques excitantes. Un album pleinement réussi que nous avons trouvé nettement plus convainquant que le précédent.

https://christophemarguet.com/

              


Si le guitariste danois Hasse Poulsen est surtout connu en France pour sa participation au trio Das Kapital, il a plusieurs cordes à son arc. Avec son compatriote le trompettiste Thomas Fryland il sort un merveilleux album en duo que les deux musiciens ont appelé “Dream A World” (Das Kapital Records / L’Autre Distribution), en référence à un poème de Langston Hugues. Ils se proposent de nous faire rêver d’un monde meilleur en reprenant à leur manière des morceaux de musiciens “toutes catégorie” (Bob Dylan, Leonard Cohen, John Lennon, Boris Vian, Oscar Peterson et même Beethoven) qui  célèbrent tous ce rêve universel et éternel. La trompette et le bugle de Fryland fait merveille à côté de la guitare assagie de Poulsen et les deux scandinaves nous offrent un des plus beaux duos de l’année.
Un délice pour terminer  cette séance d’écoute dans une atmosphère pleine de douceur et de recueillement.

http://www.poulsen.fr/
 

              

Philippe Vincent



Directeur de la Société OMD (1983 - 1996) spécialisée dans la distribution de labels Jazz
(Enja, Timeless, Muse, Sunnyside, GRP, etc), créateur du label IDA Records (1984 - 1998)
qui enregistra Barney Wilen, Louis Sclavis, Laurent De Wilde, Enrico Pierannunzi
et bien d'autres, Philippe Vincent est membre de l'Académie du Jazz et collaborateur
régulier de Jazz Magazine depuis 2008.

Festivals


Après une pause forcée l'an dernier, les festivals d'été sont de retour.
Loin des mastodontes, le Respire Jazz Festival se déroulera le dernier week-end de juin, dans le parc de la mairie de Montmoreau le vendredi, et dans son décor habituel
de l'abbaye de Puypéroux, le samedi et le dimanche.
Fidèles à leurs habitudes, les organisateurs nous proposent des valeurs sûres du Jazz hexagonal mais aussi de jolies découvertes. Vous pouvez retrouver le programme complet sur le site du festival.
A noter également que Franck Bergerot, l'un des meilleurs spécialistes du Jazz en France, donnera une conférence intitulée "Coltrane à pas de géant", le dimanche à 11 heures.

https://www.respirejazzfestival.com/

Ci-dessous, les liens pour découvrir la programmation de quelques autres festivals.

https://www.jazzavienne.com/fr

https://www.jazzinmarciac.com/

https://www.jazzajuan.com/ 

https://www.nicejazzfestival.fr/fr/

Bad News

Curtis FULLER (15/12/1934 - 08/05/2021)


Curtis "The Boss Of Soul-Stream Trombone" Fuller est décédé le 8 mai à l'âge de 86 ans. Originaire de Detroit (Michigan) comme de nombreux musiciens de premier plan (Paul Chambers, Donald Byrd, Tommy Flanagan ou encore Milt Jackson), il choisit le trombone un peu par hasard.
Il raconte "
c'était le seul instrument disponible dans l'orchestre de l'orphelinat où j'avais été placé après le décès de mes parents". Il débute sa longue et fructueuse carrière dans les années cinquante et on retiendra particulièrement ses collaborations avec Art Blakey, Benny Golson & Art Farmer, mais aussi John Coltrane sur l'album "Blue Train".

Dans la tradition de son ainé J. J. Johnson sur qui il ne tarissait pas d'éloges, c'était un superbe improvisateur doublé d'un excellent technicien.

              

Un artiste à découvrir ou à redécouvrir

Antonio DONGHI (1897 - 1963)

Antonio Donghi est un peintre Italien, spécialiste des scènes de la vie populaire et l'un des initiateurs du mouvement du "réalisme magique". Après s'être formé à l'institut des beaux Arts de Rome, il étudie l'art des XVIIe et XVIIIe siècle à Florence et à Venise. En 1927, il remporte le premier prix de l'exposition internationale du Carnegie Institute de Pittsburgh. Doté d'une excellente technique, il peignait des œuvres très colorées, souvent des sujets sans prétention, que ce soit les portraits ou les paysages. Malheureusement, beaucoup de ses œuvres appartiennent à des collections privées.

"Prima Della Canzone" - Oil On Canvas - (1930)

Les albums photos en ligne sur Adobe Spark

Une photo, une histoire - Souvenirs du monde

"Une photo, une histoire" mon premier album photos en ligne sur "Adobe Spark". 
Vous pouvez l'ouvrir en cliquant sur le lien ci-dessous ou en scannant le QR Code avec votre smartphone

https://spark.adobe.com/page/9eTFQOBye1l7a/

Photos et histoires de New York - Souvenirs de "Big Apple"

"Photos et histoires de New York", un 2e album photos est en ligne sur "Adobe Spark"
à partir du lien ci-dessous ou en scannant
le QR Code avec votre smartphone

https://spark.adobe.com/page/kYq4mBZWIMkaZ/

Souvenirs de Florence - La ville où l'Art est Roi

"Souvenirs de Florence" un 3e album photos est en ligne sur "Adobe Spark" à partir du lien ci-dessous ou en scannant le QR Code avec votre smartphone

https://spark.adobe.com/page/OO4sTcaYF54lT/

Wild Wild West - Montana / Wyoming

"Wild Wild West - Montana Wyoming",
un 4e album photos est en ligne sur "Adobe Spark"
à partir du lien ci-dessous ou en scannant
le QR Code avec votre smartphone

https://spark.adobe.com/page/s3jlGRV26p3Hi/

Alaska - The Last Frontier

"Alaska - The Last Frontier",
un 5e album photos est en ligne sur "Adobe Spark"
à partir du lien ci-dessous ou en scannant
le QR Code avec votre smartphone

https://spark.adobe.com/page/mPQDKNV8IkkRk/

Fleurs du Monde

"Fleurs du Monde",
Le 6e album photos est en ligne sur "Adobe Spark"
à partir du lien ci-dessous ou en scannant
le QR Code avec votre smartphone

https://spark.adobe.com/page/SlSWDkktyzzRu/

Le Jardin des Tarots de Niki De Saint Phalle

 

https://spark.adobe.com/page/VU8NPXoBLsVhJ/

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Retrouvez le Blog de Jazznicknames sur Twitter

https://twitter.com/jazznicknames

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Suisse  - Riehen (Bâle) - Fondation Beyeler - 12 août 2020
Edward Hopper "Le bistrot or The Wine Shop" - Oil on Canvas 59 X 72 (1909)

"I don't have a definition of Jazz. You're just supposed to know it when you hear it".
Thelonious Monk

Ce Blog amateur est sans but lucratif. Certaines photos et certains logos sont sous copyright. Les personnes ou les sociétés disposant des droits sur ces images, qui souhaiteraient les voir retirer, sont invitées à me contacter. Les extraits musicaux et les liens vidéos ne figurent sur le Blog qu'à titre d'illustration. Ils ne constituent en aucun cas, une quelconque incitation au téléchargement illégal.

"Le Blog de Jazznicknames" is an amateur Blog with no lucrative reasons for being. Some pictures and logos are protected by copyright laws.  If you have the rights to these pictures and / or logos and wish to have them removed from this website, please contact me by E mail.
The musical and video excerpts on this site are only used to quote and illustrade. They have not been included in any way to entice illegal downloading.

jazznicknames@gmail.com

Retour à l'accueil