"Jazz is not just Music. It's a way of Life, It's a way of Being, A way of Thinking". Nina Simone

Le morceau du mois

Helen MERRILL / Why Don't You Do Right

Disques

Laurent COULONDRE / Meva Festa


Le pianiste et organiste Laurent Coulondre est l'un des musiciens phares de la scène Jazz Française. Reconnu par le public et par la profession unanime, il croule littéralement sous les récompenses. Les dernières en date, musicien de l'année 2019 pour Jazz Magazine, meilleur artiste instrumental aux Victoires de la Musique 2020. Il nous avait véritablement éblouis avec "Michel On My Mind" (2019), son album hommage à Michel Petrucciani. Il revient avec "Meva Festa" (sortie le 23 septembre) et c'est une nouvelle réussite dans un registre certes très différent. Ce projet est né pendant le confinement du travail de Laurent Coulondre avec le percussionniste Brésilien Adriano Dos Santos Tenorio. L'album s'ouvre sur le morceau titre, aux accents Brésilien et Cubain, suivi par le Funky "El Jonito". Les titres s'enchainent ensuite portés par des musiciens de haute volée, notamment la remarquable  section de cuivres, avec une mention particulière pour le saxophoniste Lucas Saint Cricq et l'étonnant tromboniste Robinson Khoury.
Ce disque indispensable à mes yeux respire la joie de vivre, la fête et le partage une "Mega Fiesta" en quelque sorte.

"Le Combo parfait, à mes oreilles, pour rendre hommage à mes racines Espagnoles et à l'Amérique Latine que j'affectionne tant". Laurent Coulondre

https://laurent.coulondre.fr/

       

Disques - Les sorties en bref



Dans la production récente, voici un album qui mérite le détour.


SC Swing Trio / Route du Swing


Je reçois régulièrement des liens d'écoute qui me sont généralement adressés par des artistes qui publient leur premier album. La qualité n'est malheureusement pas toujours à la hauteur de leurs espérances. Et puis de temps en temps, quelques très bonnes surprises. C'est le cas ici avec "Route du Swing" du SC Swing Trio. Le trio, originaire de la région Nantaise a été fondé en 2020. Il est composé de trois excellents musiciens, Sébastien Chauveau (guitariste leader et compositeur), Dimitri Halasz (guitariste accompagnateur) et Ludovic Hellet (contrebassiste).
Les dix compositions originales perpétuent avec talent la grande tradition du Jazz Manouche et du Swing. 
Un album fort réjouissant qui mérite le détour !

       

Un disque à découvrir ou à redécouvrir

Marilyn MOORE / Moody


Marilyn Moore est née en 1936 dans une famille d'artistes d'Oklahoma City. Elle commence à chanter dès l'âge de trois ans et se tourne vers le Jazz lorsqu'elle est adolescente. En 1949, elle se produit avec les orchestres de Woody Herman et Charlie Ventura. Son timbre de voix, son phrasé et son extrême sensibilité font irrésistiblement penser à Billie Holiday, ce qui ne manque pas de l'agacer. Elle dit "At any rate, I sing the way I feel like singing".
En 1953, elle épouse le saxophoniste Al Cohn et se consacre alors à sa vie de famille.
Heureusement, en 1957, Bethlehem Records lui propose d'enregistrer et publie l'album "Moody". A ses côtés, Al Cohn bien sûr mais aussi le trompettiste Joe Wilder, le pianiste Don Abney ou encore le guitariste Barry Galbraith. Cet enregistrement est plébiscité par la critique. L'année suivante, elle participe au spectacle "Oh Captain!" et on peut alors penser qu'elle est à l'aube d'une grande carrière. Pourtant, après son divorce et malgré son désir d'enregistrer à nouveau, on n'entendra plus jamais parler d'elle. Certes, Marilyn Moore n'était pas Billie Holliday et elle ne l'aurait jamais été mais elle aurait tout de même mérité une carrière un peu plus "consistante". Quoi qu'il en soit, il ne faut pas passer à côté de "Moody", son unique album.

"She was the finest new Jazz singer I've heard this year. For me, the LP was a joy from start to finish". Leonard Feather pour DownBeat à propos de "Moody".

            

Cette petite chronique m'a donné l'idée de réécouter "You 'N Me", l'album enregistré en 1960 par le quintet des saxophonistes Al Cohn & Zoot Sims. Tout simplement époustouflant !

       

Un morceau, une histoire

Billy STRAYHORN / Lush Life


"Lush Life" a été composé dans les années trente par le pianiste et arrangeur Billy Strayhorn. Il a travaillé cette composition pendant près de 15 ans et la chanson n'a finalement été publiée qu'en 1948. C'est avec "Take The A Train", le  standard le plus connu de Billy Strayhorn. Il n'était qu'un tout jeune homme lorsqu'il a composé "Lush Life", une mélodie et des paroles désabusées qui évoquent l'esprit dissolu de la vie mondaine et luxuriante (Lush Life).
Aux dires des spécialistes, la complexité de la mélodie rend "Lush Life" particulièrement difficile à chanter.

"The girls I knew had sad and sullen gray faces
With distingué traces that used to be there
You could see where they'd been washed away

By too many through the day"

"If I could steal a single jazz song and make it my own, it would be Lush Life". Ted Gioia, pianiste et historien

Beaucoup de belles versions, en voici quelques-unes, en particulier celle de John Coltrane "Lush Life" (1961), mais aussi, Ella Fitzgerald & Oscar Peterson "Sings The Duke Ellington Song Book" (1957), Michel Petrucciani "Promenade With Duke" (1993), Stefano Di Battista "A Prima Vista" (1998), José James & Jef Neve "For All We Know" (2010)

              

              

September Song - La chronique de Philippe VINCENT

September Song, une des plus belles chansons de Kurt Weill qu’il composa pour une comédie de Broadway dans les années trente. Des dizaines de musiciens l’ont jouée ou chantée et c’est sans leur talent mais par pur opportunisme saisonnier que ma plume, qui ne m’obéit pas toujours, a été emprunter ce titre dans le répertoire historique du jazz après avoir noté un rendez-vous dans mon agenda pour ce mois-ci.


Il faut dire que ce morceau aurait pu avoir sa place dans le dernier disque de Fred Nardin, Live in Paris (Jazz Family/Socadisc). On connait ce jeune pianiste talentueux (Prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz en 2016) pour avoir fondé avec ses amis Jon Boutellier, Bastien Ballaz et David Enhco le formidable orchestre The Amazing Keystone Big Band. Mais ses multiples activités l’ont aussi conduit à former un trio avec une superbe paire rythmique constituée de Or Bareket à la contrebasse et Leon Parker à la batterie. Depuis cinq ans deux disques de ce super trio ont déjà paru (Opening et Look Ahead) et c’est aujourd’hui la magie du live qui ensorcelle ce double CD enregistré en février 2020 au Sunside, club parisien bien connu des amateurs de jazz. Avec un tel duo rythmique derrière Fred Nardin, inutile de préciser que le swing sera de la fête, et la fête est belle. Il ne s’agit pas seulement d’un pianiste accompagné par deux musiciens de grande valeur mais d’un véritable trio dont les trois membres sont unis par une inspiration commune née sur la même longueur d’ondes. Que ce soit sur les compositions de Fred Nardin ou sur des classiques de Monk, Kenny Barron ou Ornette Coleman, cet orchestre à trois têtes nous ravit par son inventivité, son swing, son sens du blues, sa virtuosité. Une musique intense et enivrante prise sur le vif, comme ce fut souvent le cas pour beaucoup de grands disques de jazz.

https://www.fredericnardin.com/fr/

       

Au contraire du trio de Fred Nardin, le quartet réuni par Ned Ferm et Kenny Wollesen a choisi un travail peaufiné en studio (overdubs, ajouts d’interludes en post-production, etc) pour “Heart in Hand” (Stunt Records/UVM). Il faut dire que la musique des deux leaders américains est bien différente, leurs compositions d’inspiration folk étant loin du blues et de ses dérivés plus ou moins lointains. Le premier, saxophoniste, clarinettiste et flûtiste qui a travaillé avec Yusef Lateef, Roswell Rudd et Kurt Rosenwinkel, aime les envolées lyriques et spatiales où l’accompagne volontiers le guitariste Rune Kjeldsen. Quant à son compère batteur et percussionniste, ses expériences diverses aux côtés de Bill Frisell, Tom Waits ou John Zorn lui ont appris à maîtriser maintes expérimentations. Il en résulte un album aux paysages sonores variés qui prend sa place dans un jazz contemporain qui se veut très créatif.

https://nedferm.com/about/

       

Produit lui aussi en Scandinavie, l’album “Nova” (Hubro) d’Erlend Apneseth s’éloigne du jazz. Son  auteur est l’un des plus grands violonistes et musiciens traditionnels de Norvège et il réalise ici un album solo acoustique qui force l’admiration. Cette musique apparaîtra sans doute étrange à beaucoup mais elle nous emmène dans un monde inconnu que certains auditeurs aventureux aiment parfois fréquenter. Pour les connaisseurs, Erlend Apneseth joue d’un violon Hardanger, instrument norvégien du XVIII° siècle qui, outre ses cordes mélodiques habituelles, possède aussi plusieurs cordes qui résonnent par sympathie avec les autres au fil du jeu de l’instrumentiste. Comme la gadulka bulgare dont joue si bien la violoncelliste française Pauline Willerbal. Un univers sonore à découvrir.

http://www.erlendapneseth.com/

       

Philippe Vincent



Directeur de la Société OMD (1983 - 1996) spécialisée dans la distribution de labels Jazz
(Enja, Timeless, Muse, Sunnyside, GRP, etc), créateur du label IDA Records (1984 - 1998)
qui enregistra Barney Wilen, Louis Sclavis, Laurent De Wilde, Enrico Pierannunzi
et bien d'autres, Philippe Vincent est membre de l'Académie du Jazz et collaborateur
régulier de Jazz Magazine depuis 2008.

ANGLET JAZZ FESTIVAL - 15 au 18 septembre 2022

 

C'est toujours avec beaucoup de plaisir que j'annonce chaque année Le Festival de Jazz d'Anglet 
Les concerts de cette 15e édition se dérouleront, du 15 au 18 septembre, au Théâtre Quintaou et dans le parc de Baroja. Au programme, 9 concerts, 50 musiciens, parmi lesquels je retiens en particulier le quartet du contrebassiste Lars Danielsson le 16 et les chanteuses Robin Mc Kelle le 17 et Marie Carrié le 18.

Vous retrouverez la programmation complète sur le site du Festival.

https://angletjazzfestival.fr/

       

Une artiste à découvrir ou à redécouvrir

Fatima TOMAEVA-GABELLINI

Fatima Tomaeva-Gabellini est née en 1967 à Vladikavkaz en Russie. De 1986 à 1991, elle a étudié à l'école d'art de la ville. Désormais, elle vit et travaille en Italie. Talent multiforme, elle combine l'iconographie Russe du XVe siècle et une approche plus moderne de l'art. Elle est le chantre de la beauté et de l'élégance féminine.

Une photo, une histoire

Hong Kong - 27 mars 2017

Ancienne colonie Britannique rétrocédée à la Chine en 1997, Hong Kong est située dans le Sud-Est de la Chine, sur la rive orientale de la rivière des perles, dans le delta du même nom. Peuplée de 8 millions d'habitants, c'est la ville de tous les contrastes, des gratte-ciel à perte de vue mais aussi des habitats précaires.

Les albums photos en ligne sur Adobe Spark

Une photo, une histoire - Souvenirs du monde

"Une photo, une histoire" mon premier album photos en ligne sur "Adobe Spark". 
Vous pouvez l'ouvrir en cliquant sur le lien ci-dessous ou en scannant le QR Code avec votre smartphone

https://spark.adobe.com/page/9eTFQOBye1l7a/

Photos et histoires de New York - Souvenirs de "Big Apple"

 

https://spark.adobe.com/page/kYq4mBZWIMkaZ/

Souvenirs de Florence - La ville où l'Art est Roi

 

https://spark.adobe.com/page/OO4sTcaYF54lT/

Wild Wild West - Montana / Wyoming

 

https://spark.adobe.com/page/s3jlGRV26p3Hi/

Alaska - The Last Frontier

 

https://spark.adobe.com/page/mPQDKNV8IkkRk/

Le Jardin des Tarots de Niki De Saint Phalle

 

https://spark.adobe.com/page/VU8NPXoBLsVhJ/

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Retrouvez le Blog de Jazznicknames sur Twitter

https://twitter.com/jazznicknames

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

France - Paris - Centre National d'Art et de Culture Georges Pompidou - 30 octobre 2019
Armand "Chopin's Waterloo" (1962)

"I don't have a definition of Jazz. You're just supposed to know it when you hear it".
Thelonious Monk

Ce Blog amateur est sans but lucratif. Certaines photos et certains logos sont sous copyright. Les personnes ou les sociétés disposant des droits sur ces images, qui souhaiteraient les voir retirer, sont invitées à me contacter. Les extraits musicaux et les liens vidéos ne figurent sur le Blog qu'à titre d'illustration. Ils ne constituent en aucun cas, une quelconque incitation au téléchargement illégal.

"Le Blog de Jazznicknames" is an amateur Blog with no lucrative reasons for being. Some pictures and logos are protected by copyright laws.  If you have the rights to these pictures and / or logos and wish to have them removed from this website, please contact me by E mail.
The musical and video excerpts on this site are only used to quote and illustrade. They have not been included in any way to entice illegal downloading.

jazznicknames@gmail.com

Retour à l'accueil