Disques
Diana KRALL / Glad Rag Doll
 
Diana Krall - Glad Rag Doll CD
Le 25 septembre sortira "Glad Rag Doll" le dixième album de Diana Krall. Enregistré sous la houlette du producteur et guitariste T. Bone Burnett, il contient 13 morceaux des années 20 et 30.
Pour l'occasion, l'artiste Canadienne a utilisé un piano droit Steinway datant de 1890.
"Nous avons tenté l'aventure comme si les chansons avaient été écrites hier. Je ne voulais pas faire un disque en hommage à une période passée, ni faire dans la nostalgie", explique Diana Krall.
On est loin des standards de Jazz qui ont fait sa renommée et ce disque marque une nouvelle évolution après les années "Cotello".
Personnellement, je ne suis que très moyennement convaincu par cet enregistrement qui est loin d'être son meilleur. A vous de juger !
Et puis , il y a la pochette au goût discutable (et discuté !). Elle séduira les nostalgiques de Storyville mais à mon avis, elle est trop racoleuse et juste destinée à Booster les ventes.
 
Diana Krall sera à Strasbourg, le 3 novembre et au Palais des Congrès, à Paris, le 21.
 
Sara GAZAREK / Blossom And Bee
 
 
 
Avec Sara Gazarek, on est bien loin de l'hyper médiatisation d'une Diana Krall. Native de Seattle et installée à Los Angeles, elle publie avec "Blossom And Bee", son 4e album. J'ai déja eu l'occasion de dire tout le bien que je pense d'elle, dans la Newsletter. Ce nouvel opus vient conforter cet avis. Une voix limpide et qui swingue, des sidemen excellents avec au premier chef le talentueux pianiste Josh Nelson, un producteur de renom, Larry Goldings, et en Guest Artist, John Pizzarelli, voilà les ingrédients d'un très bon disque. Sara Gazarek est bel et bien la digne héritière de Blossom Dearie comme en témoigne sa version de "Everything I've Got" (à écouter sur le lecteur "Deezer" du Blog pour vous faire une idée). Elle rend d'ailleurs hommage à Blossom dans les notes du disque : "I've always been drawn to the simplicity, yet unwavering musicality, of Blossom Dearie's legacy. The humor and lightness of it, paired with her ability to cut to the center of a song was always incredibly inspiring to me".
Entre-nous, si vous hésitez entre Diana et Sara, choisissez la deuxième, d'autant plus que ses disques, jusque-là introuvables en France, sont désormais disponibles sur les principaux sites marchands (Fnac, Amazon ...).
 
La video du mois
Carlos LYRA / Maria Ninguen
 
Carlos LYRA est un des artistes majeurs de la scène musicale Brésilienne. Dans les années cinquante, il a joué un rôle fondamental dans l'essor de la Bossa Nova. Durant la décennie suivante, il a été l'un des inspirateurs du Tropicalisme, un mouvement qui considèrait que la Samba perdait son âme en se métissant avec d'autres musiques comme le Jazz.
Sur cette video, il interprète l'une de ses compositions les plus célèbres,"Maria Ninguem".
Elle avait été enregistrée pour la première fois, en 1959, par Joao Gilberto, sur l'album "Chega De Saudade".
 
Ce n'est pas du Jazz, mais ...
A Tribute To Nicolette LARSON - Lotta Love Concert
 
Nicolette-Larson.jpg
Les albums hommages peuvent nous réserver le pire comme le meilleur. En l'occurence, celui-ci se situe sans conteste dans la deuxième catégorie. Il s'agit de la restitution de deux concerts donnés les 20 et 21 février 1998 au Santa Monica Civic Auditorium, en hommage Nicolette Larson, décédée d'un oedème cerebral, à l'âge de 45 ans, le 16 décembre 1997. 
Son nom ne vous dit peut-être rien mais vous l'avez forcément entendue sans le savoir. En effet, à côté de sa carrière solo, elle a fait les "Background Vocals" pour des artistes comme Neil Young, Emmylou Harris, Linda Ronstadt, Graham Nash et les Doobie Brothers. Elle a également été membre du groupe de Country Rock "Commander Cody And His Lost Planet Airmen" pendant plusieurs années. Son "Hit" reste "Lotta Love", une chanson qui lui avait été offerte par Neil Young.
Sur cet album, on retrouve ses amis de la scène Folk Rock Californienne, en particulier, Crosby, Stills & Nash, Carole King, Jackson Browne & Linda Ronstadt mais aussi Emmylou Harris ou Bonnie Raitt.
Toutes ces versions Live sont excellentes avec une mention particulière pour un "You've Got A Friend" mené de main de maître par Carole King.
 
 
Presse
A ne pas rater, le numéro de septembre de JAZZ MAGAZINE avec un dossier très complet de 32 pages sur Sonny Rollins.
Jazz-Magazine---Septembre-2012.jpg
 
New York, New York !
 
New York - South Manhattan
Si le Jazz est né à la Nouvelle Orléans, New York en est la véritable capitale depuis qu'Harlem en est devenu le centre créatif, dans les années trente. Depuis, la"grosse pomme" est restée un endroit mythique même si aujourd'hui, le Jazz est universel.
De tous temps, New York a inspiré les artistes, voici comment Louis Ferdinand CELINE décrivait l'arrivée dans la ville verticale.
"Pour une surprise, c'en fut une. A travers la brume, c'était tellement étonnant ce qu'on découvrait soudain que nous refusâmes d'abord à y croire et puis tout de même quant nous fûmes en plein devant les choses, tout galérien qu'on était, on s'est mis à bien rigoler en voyant çà droit devant nous ...
Figurez-vous qu'elle était debout la ville, absolument droite. New York, c'est une ville debout. On en avait déja vu des villes bien sûr, et des belles encore, et des ports et des fameux même. Mais chez nous, n'est ce pas, elles sont couchées les villes, au bord de la mer ou sur les fleuves, elles s'allongent sur le paysage, elles attendent le voyageur, tandis que celle-ci l'Américaine, elle ne se pâmait pas, non, elle se tenait bien raide, pas baisante du tout, raide à faire peur."
 
Louis Ferdinand CELINE - Voyage au bout de la nuit
Céline
New York a servi de cadre à de nombreuses oeuvres littéraires. En voici quelques-unes que je vous recommande :
- Paul AUSTER / Trilogie New Yorkaise
- John DOS PASSOS / Manhattan Transfer
- Francis Scott FITZGERALD / Gatsby le magnifique
- J. D. SALINGER / L'attrape-coeur
- Tom WOLFE / le bûcher des vanités
- Hubert SELBY Jr / Last Exit To Brooklyn
 
A méditer
Ce qui m'intéresse, ce n'est pas le bonheur de tous les hommes, c'est celui de chacun.
Boris VIAN
Les News 2012 - Septembre
Retour à l'accueil